Accueil

L’autonomie d’une personne n’est pas négociable! C’est pourquoi Ex Aequo, en collaboration avec le CAPVISH et HandiApte, ont mis sur pied ce blogue afin d’interpeller la population et le gouvernement sur un dossier urgent.

En mai dernier, le Ministère de la Santé et des Services sociaux a présenté son très attendu Livre blanc sur la création d’une assurance autonomie. Nous tenons à saluer son courage d’oser s’attaquer au dossier du soutien à domicile. Cependant, nous constatons que le projet de loi, et l’ambitieux projet de Caisse d’assurance autonomie, ne concède pas une importance significative aux personnes en situation de handicap.   

Le mouvement des personnes en situation de handicap est très jeune. Ce n’est que dans les années 70 que nous avons milité afin de sortir des institutions et enfin voir reconnaître nos droits civils. Nous avons travaillé pour échapper au modèle médical afin de ne plus être considéré comme des «malades», mais bien comme des citoyens et citoyennes à part entière. Ainsi, le «libre choix» et l’«autonomie» sont pour nous des assises que nous ne pouvons sacrifier.

À la lecture du Livre blanc, nous craignons que la gratuité des services soit compromise. De plus, nous sommes inquiets de l’impression  qu’il donne de céder de force aux personnes en situation de handicap le droit du libre choix et de l’autonomie. Celles-ci ne sont pas en perte d’autonomie, elles sont en quêtes d’autonomie. Elles sont des citoyens et citoyennes avec des projets à accomplir et des défis à surmonter. Nous redoutons aussi que ce projet de loi mette en péril le maintien du Chèque emploi service (CES), une modalité qui a fait ses preuves jusqu’à maintenant. On peut d’ailleurs lire à cet égard une enquête sur le soutien à domicile qui identifie cette mesure comme la plus satisfaisante. D’autres partis politiques s’engagent aussi à «améliorer» l’offre en soutien à domicile; nous conservons certaines appréhensions quant à l’application de ces principes.

Tous ces points, et d’autres, sont soulevés et expliqués dans divers mémoires qui ont été déposés en Commission parlementaire par plusieurs organismes. Ceux-ci démontrent clairement les lacunes du projet de loi sous sa forme actuelle, en plus d’aiguiller les gouvernements futurs vers des solutions qui respectent la dignité de tous. Nous souhaitons donc, en unissant nos voix, interpeller suffisamment fort le gouvernement afin que celui-ci en prenne connaissance et apporte les modifications nécessaires à la création d’une société autonome et inclusive.

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Accueil

  1. Olivier dit :

    Vive la société autonome et inclusive, go Legault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s